Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Constructions - Page 2

  • Des maths et des livres

    La librairie Les Temps Modernes à Orléans et le Club Tangente vous invitent à leur journée
     
    Des maths et des livres

    Samedi 13 septembre à partir de 15h

    Une après-midi animée par
    avec quatre auteurs invités:
     
     
     

    Gilles Cohen (directeur des éditions Pole et du magazine Tangentes) et Elisabeth Busserqui ont co-signé de nombreux livres sur le thème des jeux et divertissements mathématiques, ainsi que la rubrique de jeux de logique chaque semaine dans "Le Monde"

    Philippe Boulanger, auteur du tout récent "Mille et une nuits de la science"  et de "Trésor des paradoxes",

    et Daniel Justens, Prix Tangente du livre en 2009,
    mathématicien bruxellois amateur de bande dessinée, auteur de "La mathématique du Chat" qu'avait illustré son compatriote Philippe Geluck, et de "HerGPS: l'univers géographique d'un célèbre reporter" qui reconstituait le périple de Tintin tout autour du monde.
     
    Venez nombreux.

    Capture.PNG

     
     
  • Maths, théâtre et anglais : cocktail gagnant

    Les collégiennes de Guipavas sont arrivées deuxièmes au Concours Européen de Maths

    Deuxièmes au concours européen de maths_1.jpg

    À Guipavas, des collégiennes sont à l'honneur pour leur pièce de théâtre, en anglais, sur la vie de Galilée. Pour  recevoir leur prix, elles sont allées à Chypre. Trop classe ! 
    Une pièce de théâtre en anglais, sur un sujet de maths ? Et, dans le cadre d'un concours européen ? Pas évident comme projet... « Au début, personne n'y croyait. C'était trop bizarre », reconnaît Maëlle. « Quand on en parlait à notre  entourage, la plupart étaient sceptiques », assure Juliette. « Les gens nous plaignaient », ajoute même Anaïs. « Mais on s'est investies à fond. Et on y est arrivées ! » s'exclament Gwénola et Taïna.  
    Beau parcours pour ces dix collégiennes de Saint-Charles, à Guipavas, près de Brest. Dans le cadre du concours Mathéâtre, deux équipes de l'établissement ont été sélectionnées pour les finales. Direction Chypre. C'était le 27 avril. En  catégorie 9-13 ans, une équipe a remporté le deuxième prix, derrière la Roumanie. Leur pièce raconte la vie de Galilée, célèbre mathématicien italien qui a formulé la chute des corps. 
    Cette compétition fait partie d'un ambitieux projet européen, porté en France par Katell Tréguer, professeure de mathématiques à Saint-Charles : écrire un manuel répertoriant de nouvelles méthodes pour enseigner les mathématiques. « On cherche à « humaniser » les maths », explique-t-elle. Et notamment, en utilisant le théâtre. Ce travail aboutira dans les prochains mois à la publication d'un ouvrage de maths traduit en plusieurs langues, destinés à tous les élèves européens.  
    « On a d'abord écrit la pièce en français. Puis, on l'a traduite en anglais, précisent les collégiennes. Le plus compliqué a été d'illustrer les règles mathématiques de Galilée en langage théâtral ». Pour aller à Nicosie, la capitale chypriote, il a fallu trouver 8 000 €. Les élèves ont démarché des entreprises et vendu des
    pains au chocolat. « À Chypre, nous avons été accueillis par le ministre de l'Éducation et de la culture chypriote »
     
    Au final, une expérience extraordinaire. « On a toutes gagné ! »
    Pour se renseigner ou voir les films finalistes : www.le-math.

    Article paru dan le journal Ouest-France Finistère édition du 3 juin 2014.

    Toutes mes félicitations à ces collégiennes et à leur professeure pour avoir finaliser cet ambitieux projet. Nous l'avions déjà présenté dans ce blog en juin 2013 à son lancement.

  • Cubli, un cube gyrosopique

    Les gyroscopes ne sont pour la plupart des gens qu'une curiosité, mais pour pas mal de scientifiques et ingénieurs, il s'agit d'un objet au comportement quasi mystique ; au point que certains à la Royal Society ont un temps pensé à un objet qui défiait vraiment la gravitation... (ce n'est pas le cas). 

    La suite sur "Sur la toile"