Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Inclass@blεs Mathématiqu€s

  • Pourquoi l'atmosphère du Soleil est beaucoup plus chaude que sa surface ?

    La surface solaire et son champ magnétique majoritairement « poivre et sel », en dehors des régions des grandes taches solaires, à partir des données du satellite SDO de la NASA

    © Tahar Amari / Centre de physique théorique et S. Habbal / M. Druckmüller.

     

    Comment la température de l'atmosphère du Soleil peut-elle atteindre jusqu'à un million de degrés, alors que celle de la surface de l'étoile est d'environ 6000°C ? En simulant l'évolution d'une partie de l'intérieur et de l'extérieur du Soleil, des chercheurs du Centre de physique théorique (CNRS/École polytechnique) et du laboratoire Astrophysique, instrumentation-modélisation (CNRS/CEA/Université Paris Diderot) ont identifié les mécanismes apportant l'énergie capable de chauffer l'atmosphère solaire. Une couche située sous la surface du Soleil, qui se comporte comme une casserole en ébullition, créerait un champ magnétique à petite échelle comme réserve d'énergie qui, une fois sorti de l'étoile, chaufferait les couches successives de l'atmosphère solaire via des réseaux de racines et de branches magnétiques1, telle une mangrove. Ce chauffage de l'atmosphère, impliqué dans la création du vent solaire qui remplit l'héliosphère, concernerait de nombreuses autres étoiles. Ce résultat parait dans la revue Nature du 11 juin 2015.

     

    Lire la suite

  • Alexandre Grothendieck - Itinéraire d'un mathématicien hors normes par Georges Bringuier

    Je viens de terminer ce livre. Il est passionnant.

    Ce livre c'est le récit d'une de ces vies, qui, des bonheurs et des fractures de l'enfance, dessinent le chemin de la passion, du génie et des convictions inaliénables. Sans concession. Il n'est pas question ici de décrire les mathématiques de Grothendieck, hors de portée, même de bon nombre d'experts, mais d'approcher une vie humaine dont le sang qui l'irrigue est fait de mathématiques, de réflexions profondes  et de mysticisme. Le livre raconte  cette vie, unique et mais aussi universelle, qui  prit racine et s'est développée au milieu  d'un monde considéré comme violent, bancal, voir irrécupérable. Un monde que le mathématicien tente de redresser mais qui résiste à ses vœux de droiture, de désarmement et de modération. Cette incapacité éloignera définitivement Grothendieck de la compagnie des hommes. Il trouvera la voie des songes et de la méditation solitaire.

    La première partie du livre parcourt la biographie du mathématicien. La seconde partie, thématique, nous porte jusqu'à son mysticisme onirique chrétien.

    Voici la présentation de l'auteur du livre, Georges Bringuier, inspecteur de l'éducation nationale:

    En ce jour de novembre 2014, la petite lueur qui brillait nuit et jour dans l'entrée d'une demeure d'un village isolé de l'Ariège s'est éteinte à jamais. Alexandre Grothendieck vient de rendre son dernier souffle à l'âge de 86 ans. Son nom est peu connu du grand public, pourtant ce fut l'un des plus grands génies des mathématiques du XXe siècle. Ses pairs le situaient au niveau d'Albert Einstein et le considéraient parfois comme l'un des plus grands mathématiciens depuis Euclide.
    Fils d'un anarchiste russe, qui a réussi l'exploit d'être condamné par le Tsar puis par Lénine, et d'une journaliste pasionaria allemande, il fondera l'écologie radicale. La médaille Fields lui sera attribuée en 1966.
    Alexandre Grothendieck, fut un homme de conviction, pacifiste, antimilitariste et anarchiste.
    Comment, pourquoi, un tel génie a-t-il procédé, par étapes successives, à son « enterrement » en se coupant toujours plus du monde des vivants ?

    Découvrez quelques extraits du livre:

     

    Lire la suite

  • Paradoxe et hasard

    Les paradoxes sont courants en mathématiques, et plus particulièrement à l'intersection de la logique et des probabilités. Trois chercheurs, dont une mathématicienne de l'institut Weizmann (Israël) se sont ainsi récemment intéressés à un jeu simple et célèbre, mais pourtant d'une complexité mathématique redoutable : trouver la stratégie optimale lors du tirage d'une pièce par deux joueurs.

    Lire la suite

  • 15% du PIB et 9% des emplois en France impactés par la recherche en mathématiques

    15% du PIB national, ainsi que 9% des emplois en France, sont impactés par la recherche en mathématiques. Ces deux chiffres éloquents, calculés pour la première fois, sont extraits de « l’Etude de l’impact socio-économique des Mathématiques en France » publiée ce mercredi 27 mai 2015 par l’Agence pour les mathématiques en interaction avec l'entreprise et la société (Amies), en partenariat avec la Fondation Sciences Mathématiques de Paris (FSMP) et la Fondation Mathématique Jacques Hadamard (FMJH)*. Ces deux chiffres soulignent la qualité de la recherche mathématique française, mondialement reconnue, et sa place prépondérante dans l’économie du pays.

     

    L'étude complète : http://www.agence-maths-entreprises.fr/a/eisem

  • Avis brownien de tempêtes aléatoires #1

     

     

    Parce qu'écrire me manque un peu, beaucoup...

    Parce que je suis incapable de publier quelque chose de suivi et que "brownien" me semble le meilleur qualificatif du fond et de la forme.

    Parce que je pense que "brownien" est aussi un qualificatif qui peut s'appliquer au monde extérieur, d'où l'idée des tempêtes (pour les tempêtes intérieures, j'y reviendrai ultérieurement, mais c'est encore plus compliqué).

    Parce que la philosophie brownienne est passionnante et mérite  d'être mieux connue: il y a Charlie (encore lui), le mouvement, la couleur, et puis il y a Dan, James et Chris aussi, Girl in the ring et tou(te)s les autres.

    Pour vous qui ne connaissez pas le mouvement brownien. Un petit rappel. Le mouvement brownien est certainement le plus ancien des mouvements connus à ce jour, ce qui constitue "THE MOUVMENT of THE Universe" avec un grand T (bien avant les républicains, les dada et les adorateurs du nom).

    Toute personne - même vous et oui même vous - êtes capable de rejoindre ce mouvement - sans frais. Par exemple fortuitement en vous cognant la tête dans une porte vitrée qui ne s'est pas ouverte assez vite. Notez votre trajectoire, alors que vous vous pincez le nez qui dégouline de sang  et sautez à cloche pied en braillant à tue tête "putain de porte" - si si le mouvement de votre jambe pivot est bien brownien (NDLR: l'expérience scientifique qui le prouve s'est en fait appuyée sur l'analyse de gouttes de sang laissées sur le sol - James Brown 1958).

    En fait l'essentiel des personnes qui rejoignent le mouvement, le font  sans en avoir vraiment conscience, par la simple succession de leurs pensées. En effet - il faudrait mieux utiliser pour cause dans le cas présent - la composante brownienne de la pensée se cache toujours derrière le masque de la rationalité. C'est l'axiome de base du mouvement brownien.

    J'ai écris pendant de nombreuses années autour des maths et de l'éducation. Alors pourquoi pas ouvrir mon esprit à d'autres sujets: la politique, l'ornithologie, la cuisine, que sais-je? Notons que l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne.

    Et puis peut-être que je vais devenir internationalement connu, la GLOIRE quoi! Qui sais-je?

    Humty-Dumpty l'a d'ailleurs très bien dit: And only one for birthday presents, you know. There's glory for you!

    L'excellent et non moins illustre Martiny, l'a clairement confirmé dans son Etude pour voies intitulée Tempête de joie . Un document d'annales, sans aucun doute.

     

     

    Alors en route vers l'aventure.

    Et le voyage c'est déjà les vacances.

     

    Bulletin météo et prévisions à Random# jours

     

    Michel et les pissenlits

    Les aigrettes des dictionnaires devaient s'envoler. Mais à ce point là : (y en a deux, ok, j'ai vu) c'est du jamais vu. Certains disent même qu'il s'agirait de l'extinction pure et simple du Taraxacum. Genre! Les jeunes collégiens seraient les premiers touchés. Plus de doux vols d'aigrettes ni même de racines. C'est d'ailleurs sans doute de façon prémonitoire qu'est née l'expression "Manger les pissenlits par la racine". L'histoire nous dira s'il s'agit bien de la Tempête de l'aigrette dont il est question dans le livre de référence  Profs et Cie de Brownus.

    Telles d'élémentaires particules malmenées par le vent brownien, Michel lui aussi, tout comme les aigrettes  s'est fait refoulé. Qui le Croit? Si. Où? Je viens de le dire. Certainement un coup opéré à distance par l'aigrette à face blanche. Jalouse et chauvine aigrette.

    Plus sérieusement. La France s'engagerait vers une réforme stochastique de l'éducation. En effet, suite aux trop nombreuses difficultés rencontrées concernant la mise en œuvre de toute réforme éducative sur l'hexagone, le parlement se penche - et penche aussi un peu, compte tenu de l'âge moyen de ses membres, dont la très grande majorité aura cinq ans de plus à la fin  du quinquennat qu'il n'en avait au début - qui ose le dire? - vers une proposition de loi permettant de réaliser tous les Random# ans, une réforme de l'éducation de très grande ampleur. Random# propositions seraient choisies au hasard parmi un bouquet de mesures prédéfinies - sans doute de fleurs de pissenlit. Les débats sont actuellement assez vifs pour déterminer la procédure dite "de choix au hasard" afin de s'assurer que le générateur soit bien aléatoire et non pseudo-aléatoire. Le fond du problème concerne en fait le choix de l'enfant qui va tirer les boules de l'urne, chaque numéro correspondant à une proposition. Il y en aurait 49. Certains spécialistes avancent l'idée que le prénom de l'enfant - Ahmed ou Michel par exemple - aurait une incidence sur ses choix.  Question difficile. En espérant que les experts soient indépendants.

     

    Dès que le vent soufflera, Lady Gaga

    Après que la miss râle sur Larousse voici  que cale le Mistral sur le russe. Ce n'est pas la même histoire, mais comme on dit chez nous: "Il n'y a pas de fumée sans feu". Peu d'éléments sur l'histoire pour savoir si c'est l'aigrette tricolore, l'aigrette roussâtre ou l'aigrette de Chine qui a tiré la première. Ce n'est sans doute pas cette dernière qui aurait mis beaucoup trop de temps pour arriver à pied (par la Chine bien sûr). Nous en saurons certainement plus dans les prochains jours. Ne crions pas au complot trop tôt.

    Toujours est-il que qu'en France nous ne sommes pas très Kommersant, puisque le journal  nous apprend que l'on va débourser au moins 783 millions d'euros. Sans doute de nouvelles règles de commerce international  sont-elles entrées en vigueur: producteur=payeur.

    Sarko a joué à pile ou face avec cette affaire. Il est tombé sur face, c'est certain. L'histoire se termine en SarCoface. Allez je suis sympa je mets exceptionnellement un hyperlien. Lady Gaga avait déjà senti le vent venir, dès 2008 avec son Poker Face. Voici la preuve incontestable de son expertise en relations internationales. Écoutez bien les paroles vous serez surpris. A moins que ça soit encore une histoire d'espionnage chez Renaud.

     C'est tout pour aujourd'hui après, ça risque de faire long.

    Lire la suite