Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les retables

    Je vous fais partager ici quelques photos et liens concernant deux magnifiques retables que j'ai rencontrés lors de mes vacances, le premier se trouve à Rothenburg en Allemagne, très belle ville entourée de remparts et le deuxième est celui d'Issenheim que je connaissais déjà conservé au Musée Unterlinden de Colmar.

     

    1) Définition et généralités

    Le retable (du latin retro tabula altaris : en arrière d'autel) est une construction verticale qui porte des décors sculptés ou peints en arrière de la table d'autel. L'étymologie du mot français est la même que l'espagnol retablo, lorsque le terme italien est pala d'altare.

    Il est fréquent qu'un retable se compose de plusieurs volets, deux pour un diptyque, trois pour un triptyque voire davantage pour un polyptyque.

    La suite sur Wikipédia

     

    2) Le retable du Saint Sang de Rothenburg

    L'autel du Saint Sang est l'oeuvre de Timan Riemenshneider réalisée de 1499 à 1505, à la demande des échevins de Rothenburg qui souhaitent donner à la relique du Saint Sang, si vénérée au Moyen- Age, un cadre digne d'elle. On y remarquera les figures très expressives de la Cène, scultée. Saint Jean appuie la tête sur la poitrine de son Seigneur alors que Judas, qui va le trahir, le désigne. Sur les volets latéraux, à gauche on trouve l'entrée de Jésus à Jérusalem et à droite l'agonie au jardin de Gethsénami.

     

    09-Roth%20Retable-ul%20celebru%20al%20Sf.%20Sange%20%28o%20picatura!%29...%2014[1].JPG

    Photo : Dumitru

     

    Mes photos ( cliquer dessus pour les agrandir) :

     

    P1010274.JPG



    retable2.JPG


    retable 1.JPG

     

    Photos de Rothenburg

     

     

    3) Le retable d'Issenheim

    Consacré à Saint Antoine, guérisseur du mal des ardents, provoqué par l'ergot de seigle, ce polyptyque représente la Crucifixion, lorsque est fermé et d'autres scénes dont la Résurection, la tentation de Saint Antoine, le concert des anges lorsqu'il ouvre ses panneaux à certaines occasions. Cette oeuvre d'art totale dépasse le gothique tardif qui l'a vu naître des mains que la tradition désigne de Mathias Grünewald (1512-1516). Lorsqu'il est totalement ouvert, l'oeuvre scultée de Nicolas Haguenau ( vers 1515) apparaît.

     

    Le retable fermé ( vidéo en italien)

     

     

    IMG_0039<span id=

    Photo : Claude Le Berre


    Autres photos du retable ( Flickr)

    Une image de la religion chrétienne avant la Réforme ( document de l'académie de Versailles)

     

     

    4) Un retable "personnel"

    J'ai été interpellé par cette version " portable " d'un retable qui malgré sa petite taille n'en est pas moins expressive. Elle se trouve aussi au musée Unterlinden de Colmar

     

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

    retable 4.JPG

     

     

    5) Compléments sur la création de billets de blogs

    Cette note a été créée, non seulement pour faire partager la beauté de ces retables mais aussi pour être le support d'une présentation sur le thème " Web 2.0 et enseignement"


    Lire la suite

  • Did you know ? Version 2008

     

     

     

  • Découverte d'un nouveau nombre premier de Cullen

    math.jpgLe 25 Juillet 2009 à 1 heure 11 minutes et 48 secondes UTC, le projet de recherche de nombres de Cullen (Cullen Prime Search) a découvert un nouveau nombre premier record :

    6679881 x 26679881 + 1

    Ce nombre de 2.010.852 chiffres entre à la 15 ème place du classement des plus grands nombres premiers connus établi par le professeur Chris Caldwell. C'est le plus grand nombre premier de Cullen (c'est à dire de la forme n x 2n+1) connu à ce jour, et le plus grand nombre premier découvert par l'application LLR. Cette remarquable découverte vient seulement 4 mois après la précédente, un nombre premier de Cullen de 1.905.090 chiffres qui est maintenant rétrogradé à 16 ème place du classement.

    Lire la suite

  • Google et les maths

    "Google" est le moteur de recherche le plus utilisé. C'est donc un média privilégié pour faire un peu mieux connaître notre discipline. De temps en temps, le logo Google est modifié pour telle ou telle occasion. Un bloggueur bien courageux a répertorié plus de 300 logos "Google" depuis la création du site en 1998. Voilà ceux qui ont un rapport plus ou moins proche avec les maths, je vous laisse retrouver ce qui est associé ou celui qui se cache derrière chaque logo à titre d'exercice.

    En 2003 :

    105-google-logo-3-14-2003.gif
    110-google-logo-6-16-2003.gif
    En 2004 :

    125-google-logo-2-3-2004.gif

    En 2005:


    167-google-logo-4-15-2005.gif

     

    169-google-logo-5-3-2005.gif
    En 2006 :

    184-google-logo-1-4-2006.gif


    En 2009 :

    260-google-logo-4-20-2009.gif
    268-google-logo-4-27-2009.gif

  • Maths et cuisine

    L'association Mathématiques et Cuisine m'a mis l'eau à la bouche. C'est sur le blog Cocina y Mathematicas. C'est un peu en espagnol et un peu en français avec de magnifiques photos glanées sur la toile. J'y ai trouvé la vidéo suivante. A consommer sans modération.