Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nombres

  • Des outils pour favoriser l'apprentissage du calcul numérique et littéral

    Deux outils pour aider à l'apprentissage des règles de calcul littéral et de manipulation algébrique ont attiré mon attention. 

    Mathematical Expression Structure Tool

    Mathematical Expression Structure Tool permet de visualiser toute expression numérique, littérale ou mixte à l'aide d'un arbre. Il est possible de générer les expressions avec l'affectation d'une probabilité pour chaque signe opératoire. Il est possible d'y inclure les parenthèses et les nombres négatifs. L'utilisateur peut aussi choisir sa propre expression.

    Une fois l'arbre affiché, plusieurs choix sont possibles: 

    Explorer l'arbre

    Evaluer les expressions numériques intermédiaires en pouvant aller jusqu'au résultat final.

    Repérer dans l'expression ou dans l'arbre, un nombre, une variable littérale ou un signe opératoire.
     

     

    EpsilonWriter

    Le second outil est EpsilonWriter. Son  potentiel pédagogique pour l'aide au calcul a été traité dans le Repères Irem 92. Le principe est d'associer une manipulation algébrique ou numérique au geste, celui du déplacement de la souris.

    Je reviendrai très prochainement sur ce logiciel qui apporte de nouvelles dimensions à l'écriture des mathématiques. Un chat est en effet disponible ainsi que la possibilité de partage de document. Il est aussi possible d'utiliser EpsilonWriter pour éditer des mails à contenu mathématique et le code peut être exporté sur des blogs. J'ai écrit un article il y a quelque temps, publié sur Mathematice posant l'environnement numérique comme un bain dans lequel seraient plongées les trois sphères, de la pédagogie, de la didactique et de la communication. EpsilonWriter me semble bien être un des tous premiers éléments de l'intersection de ces trois sphères.

    Le vidéo qui suit n'a pas pour but de montrer toutes les potentialités du logiciel mais seulement de découvrir quelques manipulations de base. Pour l'ensemble des fonctionnalités, il suffit de se diriger vers les présentations disponibles sur le site.

     

    Les applets de l'Institut Freudenthal

    Notons aussi l'existence des excellents applets de l'Institut Freudenthal. J'avais présenté sur ce blog l'applet Algebra Arrows.

    1662730322.jpg

  • Factorisation visuelle des nombres entiers

    A voir directement sur DataPointed, site de visualisations de données : 

    http://www.datapointed.net/visualizations/math/factorization/animated-diagrams/

     

     

    Un site a retrouver impérativement sur Facebook et sur twitter:

    Capture.JPG

  • Les nombres de Sagan

    Ce qui est bien avec les matheux, c'est qu'ils s'amusent avec pas grand chose... Donnez leur des cercles et des carrés, et ils vous créent des problèmes difficiles que certains considèrent même ludiques. Les autres resteront à tout jamais fermés à cet amusement de l'esprit ou tout du moins au fait que le terrain de jeu puisse être amusant.

    Carl_Sagan_Planetary_Society[1].JPGPour commencer à  "s'amuser", nous (pas moi mais J. Ricardo Mendoça) pouvons définir une nouvelle catégorie de nombres basés sur la première occurrence d'un certain motif de 0 et de 1 apparaissant dans le développement d'un nombre irrationnel dans une base donnée et les appeler "Nombres de Sagan" en référence à la première fois où de tels nombres ont été mentionnés par l'astronome américain Carl E. Sagan dans le roman de Science-Fiction Contact.

     

    Pour débuter il faut définir la notion de n-cercle digital.

    Définition du n-cercle digital.

    Un n-cercle digital noté:

    CodeCogsEqn (1).png

    est une chaîne de bits, γi= 0 ou 1 qui assemblés de la gauche vers la droite et du haut vers le bas  codent un cercle digitalisé de diamètre n.

    Il existe plusieurs façons de procéder. La deuxième approche "minimaliste" sera préférée, dans laquelle le nombre de 1 est minimal plutôt utilisée dans les technologies graphiques et les algorithmes qui donne le graphique (b).

    Capture.JPG

    On obtient les figures suivantes:

     

    Capture.JPG

    Ainsi:

     

    CodeCogsEqn (2).png

     

    On peut maintenant définir ce qu'est un nombre de Sagan.

    Définition des nombres de Sagan.

    Le nième nombre de Sagan décimal est la position dans la partie fractionnaire du développement de  π  en base 11, du premier chiffre du motif du n-cercle digital. On le note:

     

    CodeCogsEqn (3).png

    Les nombres de Sagan peuvent être généralisé pour n'importe quel nombre irrationnel  α et n'importe quelle base b. On les notera:

     

    CodeCogsEqn (4).png

    Et bien voilà, les présentations sont terminées et les matheux peuvent commencer à jouer afin de déterminer l'existence et la valeur de ces fameux nombres de Sagan! le problème posé touche du doigt la question de la normalité des nombres irrationnels dans n'importe quelle base, correspondant à l'équirépartition de chaque chiffre dans leur écriture.

    Les premiers "chiffres" de Pi en base 11:

    3.16150702865a48523521525977752941838668848853163a1a5421300465806522735053

    3715271781a656371578133492888528191299206342527078127554826927697818064038

    6187079590752454659a8876a29287267aa95754164754284475a718a59606a751a7513412

    7a0525aa74070138624292a2542a3167921550550622029836612734698a08a2556602916a

    53571454756894a25805a65a505a98131716aaa38868204098325970aaa553105877763582

    301653133a753443a98119127676211a199730a1897918449a5a38659409534a4460107722

    3546a614094a5809235096474789427705a3a4922410740916570038977533771952676361

    38386036442694829545102839328755129856a85a524781730969a4080a901040093010a1

    41a112654a8a9358a3a83415286a887a829645600582179834334013a419985988702a2549

    a452143497638a92672a26203672a5216966415061384a077a389a3923102a21106200957a

    6106554a8a54161713428538a39868214084a090107323154a7053692181190a04553706a6

    51a3343816673a2892030896533aa225714357424631651155473011819a72362a78900493

    8559a71067133093a7264a741886685073a93970747430aa68948218104271501328925862

    5974765794718568955382a4423a30a2394278197543649849710aa0a9804...

    Le premier nombre de Sagan est donc 1.
    Il faut ensuite trouver la première occurrence de 1111 dans la liste (incomplète) précédente qui doit certainement se trouver entre les positions 10000 et 20000
    Etc... 

    De quoi occuper de longues soirées d'hiver d'un matheux en quête d'amusement.

    Source: Sagan Numbers - Arxiv - J. Ricardo G. Mendonça (document avec exercices!)