Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Inclass@blεs Mathématiqu€s - Page 3

  • Les physiciens ont toujours peur des maths!

     

     

     

    Les physiciens évitent les travaux très mathématiques malgré une bonne formation en mathématiques de haut niveau.

    C'est ce que suggère une étude récente publiée dans le New Journal of Physics . Elle montre que les physiciens accordent moins d'attention aux théories remplies de détails mathématiques. Cela donne à penser qu'il existe des obstacles réels et généralisés pour communiquer un travail à fort contenu mathématique, et que ce n'est pas en raison d'une mauvaise formation en mathématiques , ni parce qu'il y a une stigmatisation sociale de bien faire en mathématiques.

    Tim Fawcett et Andrew Higginson, de l'Université d'Exeter, ont trouvé, en utilisant une analyse statistique du nombre de citations de 2000 articles dans une revue de physique de premier ordre, que les articles contenant beaucoup d'équations sont moins susceptibles d'être référencés par d' autres physiciens.

    Higginson a déclaré: «Nous avons déjà montré que les biologistes sont rebutés par les équations, mais nous avons été surpris par ces résultats, car les physiciens sont généralement qualifiés en mathématiques.

    "Cette question est importante car elle montre qu'il pourrait y avoir une déconnexion entre la théorie mathématique et travail expérimental. Cela représente un énorme obstacle potentiel à toutes sortes de progrès scientifiques."

    Les résultats de la recherche suggèrent que l'amélioration de la formation des diplômés en sciences n'aidera pas, parce que les étudiants de physique reçoivent déjà une formation approfondie en mathématiques. Au lieu de cela, les chercheurs pensent que la solution réside dans une communication plus claire des travaux très technique. il semble nécessaire de prendre le temps de décrire le contenu des équations publiées.

    Fawcett a déclaré:. "Les physiciens doivent réfléchir plus attentivement à la façon dont ils présentent les détails mathématiques de leurs travaux pour expliquer la théorie de façon à ce que leurs collègues la comprenne rapidement.  Les chercheurs peuvent choisir de "zapper" les articles qui prennent trop d'efforts à digérer ».

    "Idéalement, l'impact du travail scientifique devrait être déterminée par sa valeur scientifique, et non par le style de présentation», a déclaré Higginson.

    "Malheureusement, il semble que les papiers de valeur peuvent être ignorés si ilss ne sont pas accessibles.

    Comme nous l'avons déjà dit:. Tous les scientifiques qui se soucient du dialogue entre la théorie et l'expérience devrait prendre cette question au sérieux, plutôt que de prétendre qu'elle ne se pose pas."

     

    Source: http://phys.org/news/2016-11-physicists-mathematics.html

  • Les vidéos mathématiques d'Oxford

    Si vous êtes passionés de mathématiques et de leur histoire, un conseil: rendez-vous sur le compte YouTube Oxford Mathematics

    Vous trouverez par exemple au menu, les tablettes babyloniennes (et leurs erreurs), Escher artiste et mathématicien, l'histoire des mathématiques en 300 timbres, la naissance d'une idée ou les mathématiques de la croissance des tumeurs.

    Bon voyage. 

     

  • Dieu et Einstein ont besoin de vous (crowdfunding)

    "J'ai un projet un peu fou d'écrire une pièce de théâtre sur le débat entre Albert Einstein et Niels Bohr. Je ne suis pas du tout physicienne (Dieu m'en garde....) et j'ai mis entre parenthèse ma carrière de Conseillère de voyages de luxe pour l'écriture. J'ai créé une campagne de Crowdfunding sur le site Kiss Kiss Bank Bank et je vous invite à y jeter un coup d'œil et pourquoi pas à communiquer dessus si le projet vous semble (comme moi) passionnant. C’est une pièce intitulée DIEU NE JOUE PAS AUX DES surtout destinée aux réfractaires à toute science fondamentale, aux traumatisés des cours de mathématiques, bref à tous ceux qui n’y connaissent rien mais qui sont simplement curieux ou qui ont dans le coin de leur tête, quelque part, une envie de dépasser les acquis du monde réel. La naissance d’une pièce est un bonheur à partager avec le plus grand nombre et afin d’accoucher sans trop de difficulté j’ai besoin de vous. Je vous invite à cliquer sur le lien et, je l’espère, à le diffuser  : Mille mercis"

    Rebecca B.

     

    Soutenez le projet de Rebecca

     

     

  • "Une mathématicienne dans cet étrange univers" d'Yvonne CHOQUET-BRUHAT (éditions Odile JACOB, 2016)

    Que d'agréables surprises dans l'autobiographie de la première femme membre de l'Académie des Sciences française (depuis 1979) !

    - Yvonne, sévrienne, a été classée première à l'agrégation de maths
    - Yvonne a été invitée pour 2 ans, au célèbre IAS de Princeton au début des années 50 .
    Comme elle était spécialiste des équations de la relativité, elle a pu travailler sur place avec le génie de la physique,
    Albert EINSTEIN en personne, dans son bureau de fameux "Fuld Hall", peu de temps avant sa disparition
    - Yvonne a publié près de ...300 articles scientifiques (oui, trois cents) , écrit ou co-écrit 7 livres !
    - Yvonne a participé à d'innombrables congrès scientifiques sur toute la Planète et a dirigé de nombreuses thèses
    - Yvonne, à 93 ans, continue à fréquenter l'IHES de Bures sur Yvette, l'équivalent français de l'IAS princetonien:
    elle y partage son bureau avec Pierre Cartier, un matheux normalien de renom (accessoirement membre de mon jury de thèse de 3*cycle)
    - ...
    et comme si cela ne suffisait pas, Yvonne est mère de 3 enfants et l'épouse d'un autre académicien, le normalien Gustave CHOQUET (décédé en 2006)
    lequel m'a fait l'honneur de me fournir une lettre de recommandation pour un poste de maître de conférences ( cf http)

    Bravo et merci, Yvonne, nous espérons que  des "femmes-phares" comme vous surgiront, de plus en plus nombreuses, sur toute  notre superbe Planète bleue ! 

    KOSMANEK  Edith, universitaire retraitée

    http://kosmosya.xooit.fr/t224-Publications-scientifiques-d-Edith-KOSMANEK.htm

     
     

  • Jean-Christophe Yoccoz, médaillé Fields 1994, est décédé

    Le mathématicien Jean-Christophe Yoccoz, lauréat de la médaille Fields en 1994, vient de s’éteindre lesamedi 3 septembre 2016.

    Chercheur au CNRS de 1979 à 1988, ses travaux en systèmes dynamiques ont eu une influence considérable.

    Son interview parue dans CNRS Le journal en juillet 2014 : https://lejournal.cnrs.fr/articles/je-netais-pas-un-favori-evident-pour-la-medaille-fields

    Il occupait au Collège de France la chaire « Equations différentielles et systèmes dynamiques » depuis 1996.

    Son hommage par le Collège de France : http://www.college-de-france.fr/site/jean-christophe-yoccoz/Hommage-a-Jean-Christophe-Yoccoz.htm