Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pour le prof de maths - Page 4

  • Fous d'équations: un beau livre à déguster sans modération

    19219a6113b02ae5a91698c0ce652bc6.jpgC'est fait. Je viens de terminer le livre "Fous d'équations. Les 24 plus belles équations de l'univers de Dana Mackenzie traduit par Olivier Courcelle! Et c'est mon premier compliment car j'en commence beaucoup et bien peu terminent dans la catégorie "Lu jusqu'à la dernière page". Bien souvent lorsque j'ai saisi l'idée générale, la température moyenne du livre, je commence à ranger le livre dans un endroit un peu plus reculé, jusqu'à le reposer, au bout d'un mois au deux, dans la bibliothèque pour un repos plus ou moins long. Ce ne fut pas le cas ici.

    Mais là, il s'agit de commencer par l'équation 1+1=2 et de terminer vingt trois équations plus tard avec l'équation de Black et Choles au centre des maths financières et de leur mise en lumière récente par les crises qui ont ébranlé le monde.

    Il fallait faire des choix pour jalonner l'humanité des principales équations qui ont aussi fait son histoire. L'intrication des mathématiques dans la physique se fait de plus en plus prégnante, mais lorsqu'il s'agit du concept d'infini ou de l'existence de propositions vraies et indémontrables, les mathématiques tracent leur chemin seules. Et que dire des concepts mathématiques qui permettent d'en dire plus sur l'univers, sa forme, sa géométrie et ses propriétés, que ne peuvent le faire des expériences rendues impossibles par le fait de ne pas pouvoir observer de l'extérieur cet objet d'étude qu'est l'univers dans lequel nous vivons?

    L'égrenage de ces équations nous permet de saisir toute la richesse de la pensée humaine qui ayant commencé à introduire le concept "nombre", parvient aussi à comprendre la lumière et les limites imposées par la science mathématique, comme par exemple l'impossibilité de prévoir certains comportements. 

    Mon côté mécanicien aurait bien aimé voir un chapitre consacré aux "équations de Navier-Stockes", mais le compte y est dans les 224 pages du livre. Nous en sortons avec une belle histoire, celle des hommes de génie  qui tentent de voir un peu plus loin dans la compréhension rationnelle de ce qui n'a de cesse de se dérober sous nos pieds, sous nos intuitions. Et puis il y a tous ces précurseurs, parfois restés dans l'ombre, dans la science elle-même ou dans le grand public, qui voient avant les autres, alors que le fruit n'est pas encore mûr. Alors on attend la croissance du besoin pour qu'en pleine maturité, on redécouvre un chemin déjà un peu exploré.

    Je suis en accord avec l'article de Patrick Popescu-Pampu sur Images des mathématiques en tous points. J'émettrai cependant une réserve sur la cible du livre. Même si l'objet du livre est la vulgarisation, il demande néanmoins à ce que des notions clés soient maîtrisées pour en saisir le sens. Nombres complexes, intégration, équations différentielles linéaires ou non, équations aux dérivées partielles. Le livre me parait abordable non pas à un lycéen, mais à un Terminale en fin d'année, curieux de mathématiques et de très bon niveau, au minimum. 

    J'ajouterai de plus que l'iconographie est rigoureusement travaillée et permet une lecture très agréable du livre. L'idée d'insérer des équations manuscrites au fil des pages, couleurs bleu foncé, henné ou vert d'eau, sur des textes mathématiques en filigrane est du plus bel effet rendant ainsi toute leur humanité à ces belles découvertes. 

     

    eix.PNG

     

      Quelques coquilles signalées qui seront sans doute corrigées à la prochaine édition.

  • Une correction d'exercice réalisée avec Office Mix et Powerpoint

    Je viens de découvrir le add-in Mix de Powerpoint. Je l'ai utilisé pour créer une vidéo de correction d'un exercice.

    Mix permet d'enregistrer des vidéos avec des diapositives comme support. On peut utiliser l'encre numérique et y insérer le flux issu d'une webcam. 

    Il est aussi possible d'insérer des quiz lorsque les montages sont uploadés sur l'espace Microsoft.

    L'utilisation de Mix est intéressante, d'autant plus qu'il permet de séquencer la vidéo en slides. Les enregistrements peuvent donc facilement être découpés.

    Voici un premier essai uploadé sur YouTube. Le changement de slide se remarque. La seconde diapositive comprend l'insertion d'un screencast que Mix permet de faire directement via le menu.

    L'export vidéo se fait en MP4.

    Le menu mix et mon premier essai.

     

    mix, powerpoint,

     

     

     

  • Mes productions avec Scenari, Optim Office, WebMedia2, Rubis et BASAR

    logoScenari300.pngScenari est une excellente chaîne éditoriale qui permet de produire des contenus numériques. Si la présentation peut sembler rigide, la conception même des logiciels Scenari en font un outil très polyvalent pour produire des objets numériques.

    Je me suis attelé à la construction d'un petit site regroupant différents blocs au préalable séparés. J'y ai incorporé un blog avec un système de commentaires.

    Je trouve le moteur de recherche du site remarquable. Testez-le et laissez moi un commentaire (ça fait toujours plaisir!).

    L'ensemble est synthétique et évite la dispersion.Je suis très agréablement surpris.

    Vous trouverez aussi une présentation type carte mentale de mes productions réalisées avec Opale. Optim Office offre cette possibilité, d'inclure des cartes heuristiques, ce  qui est un réel atout. 

    Vers mon site perso créé avec Optim Office

    Capture.PNG

     

    J'ai même créé un CV!

    Rubis permet de créer des quiz tels que celui-ci sur les moteurs de recherche (il parait qu'il b'est pas facile... ah bon?).

    Je me suis aussi lancé dans la construction d'un scénario pédagogique hybride incluant l'utilisation de Wims, Edmodo, GeoGebra et EpsilonWriter. J'ai choisi le thème du Second degré.

    Ce scénario a été construit avec l'outil Scenari, BASAR.

    Vous le trouverez ici.

     

    Capture.PNG

     

    Voici deux articles de Canopé qui citent mon travail... petite grande fierté!

    A noter le recensement de modules réalisés avec Scenari par Christophe Rhein

  • C'est un temps que les moins de vingt ans... Allez à votre spirographe !

    inspirograph (1).png

    INSPIROGRAPH

  • Fini la galère du screencast avec Screencastify!

    Qu'est-ce que j'ai pu galéré pour tenté d'améliorer ma productivité dans le screencasting. Entre les logiciels  de capture en mode "essai", ceux qui vous font collectionner les barres malveillantes dans tous vos navigateurs, les applications dont l'utilisation est limitée en temps, ceux qui affichent un logo, et ceux dont l'utilisation est aussi légère qu'un 38 tonnes, je crois que je m'étais fait une raison.

    Et pourtant je crois à l'utilité pédagogique des vidéos, pas nécessairement pour présenter le cours mais parfois une notion, rappeler une méthode, faire une correction, bref pour réaliser en vidéo, ce qu'on a l'habitude de faire sur le papier.

    Je crois avoir trouvé hier "LaSolutionMiracle". J'ai nommé l'extension Chrome Screencastify, qui permet non seulement de filmer la fenêtre active, mais aussi et surtout le bureau. Ma webcam branchée (je n'utilise pas celle fournie par défaut sur l'ordinateur), l'application la reconnait et le screencast est lancé: 5 minutes chrono!

    Aucune manipulation, avec en bonus la possibilité d'un upload sur YouTube et sur votre Google Drive.

    Bon pour celles et ceux qui n'aiment pas les fonctions dérivées, vous pouvez vous arréter avant!