Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres et lettres - Page 5

  • Alexandre Grothendieck - Itinéraire d'un mathématicien hors normes par Georges Bringuier

    Je viens de terminer ce livre. Il est passionnant.

    Ce livre c'est le récit d'une de ces vies, qui, des bonheurs et des fractures de l'enfance, dessinent le chemin de la passion, du génie et des convictions inaliénables. Sans concession. Il n'est pas question ici de décrire les mathématiques de Grothendieck, hors de portée, même de bon nombre d'experts, mais d'approcher une vie humaine dont le sang qui l'irrigue est fait de mathématiques, de réflexions profondes  et de mysticisme. Le livre raconte  cette vie, unique et mais aussi universelle, qui  prit racine et s'est développée au milieu  d'un monde considéré comme violent, bancal, voir irrécupérable. Un monde que le mathématicien tente de redresser mais qui résiste à ses vœux de droiture, de désarmement et de modération. Cette incapacité éloignera définitivement Grothendieck de la compagnie des hommes. Il trouvera la voie des songes et de la méditation solitaire.

    La première partie du livre parcourt la biographie du mathématicien. La seconde partie, thématique, nous porte jusqu'à son mysticisme onirique chrétien.

    Voici la présentation de l'auteur du livre, Georges Bringuier, inspecteur de l'éducation nationale:

    En ce jour de novembre 2014, la petite lueur qui brillait nuit et jour dans l'entrée d'une demeure d'un village isolé de l'Ariège s'est éteinte à jamais. Alexandre Grothendieck vient de rendre son dernier souffle à l'âge de 86 ans. Son nom est peu connu du grand public, pourtant ce fut l'un des plus grands génies des mathématiques du XXe siècle. Ses pairs le situaient au niveau d'Albert Einstein et le considéraient parfois comme l'un des plus grands mathématiciens depuis Euclide.
    Fils d'un anarchiste russe, qui a réussi l'exploit d'être condamné par le Tsar puis par Lénine, et d'une journaliste pasionaria allemande, il fondera l'écologie radicale. La médaille Fields lui sera attribuée en 1966.
    Alexandre Grothendieck, fut un homme de conviction, pacifiste, antimilitariste et anarchiste.
    Comment, pourquoi, un tel génie a-t-il procédé, par étapes successives, à son « enterrement » en se coupant toujours plus du monde des vivants ?

    Découvrez quelques extraits du livre:

     

    Lire la suite

  • Le rêve d'Euclide: Promenades en géométrie hyperbolique de Maurice Margenstern

     

    Le rêve d'Euclide, c'est une promenade spacio-temporelle dans l'univers de la géométrie hyperbolique, ce monde fascinant et difficilement accessible.

    Maurice Margenstern tente de nous en rapprocher, avec des graphiques, en nous contant la longue histoire de cette drôle d'idée que des parallèles pourraient se couper en plusieurs points et que cela accoucherait d'une nouvelle géométrie cohérente. Cet ouvrage c'est aussi un peu de maths mais pas trop.

    Ce livre n'est donc pas réservé au spécialiste mathématicien mais à l'amateur ou au curieux de mathématiques. C'est un ouvrage de vulgarisation de qualité qui permet d'ouvrir les portes de ce monde très particulier et peu intuitif  qu'est l'espace hyperbolique, dans lequel les droites ne sont vraiment pas toutes "droites"!

    L'excellente analyse du livre par Arnaud Durand.

    Mais alors ça ressemble à quoi exactement un mode hyperbolique?

    Voici la vue de la chambreun univers anneau.

    Mais le mieux c'est d'explorer ce monde en s'y déplaçant et en jouant. Alors tentez de trouver le point vert... Si si on y arrive.

     

    Lire la suite

  • Un mot au hasard # 1 - hualapai

     

    L'idée c'est de choisir un mot au hasard et ensuite de se débrouiller comme on peut!

     

    aujourd'hui c'est hualapai

    Nom commun

    SingulierPluriel
    Masculin
    et féminin
    hualapai hualapais
    /Prononciation ?/

    hualapai masculin et féminin identiques

    1. Langue parlée en Amérique du Nord, appartenant au groupe linguistique yuman.

    Adjectif

    SingulierPluriel
    hualapai hualapais
    /Prononciation ?/

    hualapai masculin et féminin identiques

    1. Qui concerne la langue hualapai.
    2. Qui concerne le peuple des Hualapais.

     

    Ca ne commence pas très bien. Il n'y  a pas d'article en français sur le sujet sur Wikipédia et  Images des mathématiques n'a jamais abordé le sujet...

    Mais bon à triompher sans gloire on vainc sans péril!

    En avant hualapai

    Lire la suite

  • Collection "Grandes Idées de la Science"

    Connaissez-vous la collection "Grandes Idées de la Science ?"
    Elle est parrainée par le quotidien "Le Monde" et par le physicien Etienne KLEIN.
    Elle comporte 40 volumes , chacun consacré à un seul scientifique de génie, la liste est ici :

    http://www.lemonde.fr/grandes-idees-de-la-science/

    http://www.collection-science-lemonde.fr/ouvrages/


    Les amateurs de "science incarnée" seront comblés, les anecdotes sont savoureuses.
    KLEIN précise dans sa présentation:
    il n'est pas question exclusivement des découvertes scientifiques de ces génies  mais aussi:
    - de leur boussole intérieure
    - de leurs tourments métaphysiques
    - de leur trajectoire existentielle
    Finalement : une poétique fascinante de la science en train de se construire ...

    Détails pratiques:
    - Réimpression actuelle, reliure cartonnée en blanc (la précédente était tristement noire)
    - Vente en kiosque principalement, un numéro par semaine au prix de 9.99 euros (150 pages environ)
    On trouve des occasions sur PriceMinister à moitié prix.
    - pour la semaine du 15 au 22 février, c'est GöDEL  (n° 22) qui est à l'honneur, avec son théorème d'incomplétude.
    Le n° 23 sera dédié à PYTHAGORE qu'on ne présente plus.

     GöDEL ce  logicien austro-tchèque travaillait aussi avec le logicien anglais Bertrand RUSSELL.
    Une anecdote au sujet de ce dernier (page 105) :
    " Un jour, alors qu'il donne une conférence ouverte au grand public, RUSSELL explique ceci:
    si un ensemble d'axiomes est inconsistant, alors toute affirmation est démontrable à partir de celui-ci.
    RUSSELL fait ainsi référence à la version sémantique du fait suivant :
    tout énoncé peut être démontré à partir d'une prémisse fausse.
    L'auditoire met immédiatement RUSSELL au défi de démontrer  que Mr SMITH, présent dans la salle, est le PAPE, 
    à partir de la prémisse fausse :  0 = 1  !
    RUSSELL raisonne alors ainsi:  0 = 1 implique  1 = 2 ; considérons alors l'ensemble à 2 éléments constitué par Smith et le pape.
    Comme 1 = 2, l'ensemble se compose en réalité d'un unique élément
    donc Smith et le pape sont la même personne ...

    Très futé, non ?
    Bonne lecture !

    KOSMANEK  Edith
    Universitaire retraitée

    http://kosmosya.xooit.fr/t224-Publications-scientifiques-d-Edith-KOSMANEK.htm

    http://lapantheone.fr/kosmanek-edith-edwige/

  • Fous d'équations: un beau livre à déguster sans modération

    19219a6113b02ae5a91698c0ce652bc6.jpgC'est fait. Je viens de terminer le livre "Fous d'équations. Les 24 plus belles équations de l'univers de Dana Mackenzie traduit par Olivier Courcelle! Et c'est mon premier compliment car j'en commence beaucoup et bien peu terminent dans la catégorie "Lu jusqu'à la dernière page". Bien souvent lorsque j'ai saisi l'idée générale, la température moyenne du livre, je commence à ranger le livre dans un endroit un peu plus reculé, jusqu'à le reposer, au bout d'un mois au deux, dans la bibliothèque pour un repos plus ou moins long. Ce ne fut pas le cas ici.

    Mais là, il s'agit de commencer par l'équation 1+1=2 et de terminer vingt trois équations plus tard avec l'équation de Black et Choles au centre des maths financières et de leur mise en lumière récente par les crises qui ont ébranlé le monde.

    Il fallait faire des choix pour jalonner l'humanité des principales équations qui ont aussi fait son histoire. L'intrication des mathématiques dans la physique se fait de plus en plus prégnante, mais lorsqu'il s'agit du concept d'infini ou de l'existence de propositions vraies et indémontrables, les mathématiques tracent leur chemin seules. Et que dire des concepts mathématiques qui permettent d'en dire plus sur l'univers, sa forme, sa géométrie et ses propriétés, que ne peuvent le faire des expériences rendues impossibles par le fait de ne pas pouvoir observer de l'extérieur cet objet d'étude qu'est l'univers dans lequel nous vivons?

    L'égrenage de ces équations nous permet de saisir toute la richesse de la pensée humaine qui ayant commencé à introduire le concept "nombre", parvient aussi à comprendre la lumière et les limites imposées par la science mathématique, comme par exemple l'impossibilité de prévoir certains comportements. 

    Mon côté mécanicien aurait bien aimé voir un chapitre consacré aux "équations de Navier-Stockes", mais le compte y est dans les 224 pages du livre. Nous en sortons avec une belle histoire, celle des hommes de génie  qui tentent de voir un peu plus loin dans la compréhension rationnelle de ce qui n'a de cesse de se dérober sous nos pieds, sous nos intuitions. Et puis il y a tous ces précurseurs, parfois restés dans l'ombre, dans la science elle-même ou dans le grand public, qui voient avant les autres, alors que le fruit n'est pas encore mûr. Alors on attend la croissance du besoin pour qu'en pleine maturité, on redécouvre un chemin déjà un peu exploré.

    Je suis en accord avec l'article de Patrick Popescu-Pampu sur Images des mathématiques en tous points. J'émettrai cependant une réserve sur la cible du livre. Même si l'objet du livre est la vulgarisation, il demande néanmoins à ce que des notions clés soient maîtrisées pour en saisir le sens. Nombres complexes, intégration, équations différentielles linéaires ou non, équations aux dérivées partielles. Le livre me parait abordable non pas à un lycéen, mais à un Terminale en fin d'année, curieux de mathématiques et de très bon niveau, au minimum. 

    J'ajouterai de plus que l'iconographie est rigoureusement travaillée et permet une lecture très agréable du livre. L'idée d'insérer des équations manuscrites au fil des pages, couleurs bleu foncé, henné ou vert d'eau, sur des textes mathématiques en filigrane est du plus bel effet rendant ainsi toute leur humanité à ces belles découvertes. 

     

    eix.PNG

     

      Quelques coquilles signalées qui seront sans doute corrigées à la prochaine édition.