Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cioran

  • Cioran, un scientifique d'avant-garde ?

    Comme vous avez dû le comprendre dans la précédente note, je suis en train de parcourir le numéro de décembre de "Pour la science". Un article se pose la question suivante : Les virus : inertes ou vivants ? Et en conclusion de préciser " Alors pourquoi ne pas voir dans les virus les "révélateurs" du vivant et qualifier un organisme de vivant si et seulement s'il peut être infecté par un virus ? Je me suis alors demandé si Cioran lorsqu'il ecrivit " Les maladies sont des indiscrétions d'éternité de la chair " était conscient d'être à l'avant-garde de la recherche scientifique !

  • Cioran

    A lire les philosophes, on oublie le coeur humain, mais à lire les poètes on ne sait plus comment s'en débarasser.
    La philosophie est trop supportable, c'est là son grand défaut. Elle manque de passion, d'alcool, d'amour.

  • Cioran

    L'amour est de la sainteté plus de la sexualité. Rien ni personne ne peut adoucir ce paradoxe abrupt et sublime.