Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le feu | Page d'accueil | Lorsque les images font du bruit. »

25 février 2008

Note2be : ma première note

Je l'attendais avec impatience cette note et aujourd'hui le couperet est tombé : 5,83 !

Catastrophique non, une telle moyenne ( avec une note ) ?

Ce que je ne savais pas c'est qu'il était possible de consulter les détails de la notation et je ne peux pas m'empêcher de les ramener ici.

217166859.jpg

I c'est Intéressant, j'ai 6. Pourtant je m'efforce de l'être, je raconte quelques anecdotes mathématiques, un peu d'histoire des maths entre deux vecteurs, un soupçon d'actualité entre deux dérivées mais ce n'est pas suffisant visiblement. Je vais donc arrêter cela puisque ça doit perturber le cheminement du cours.

C c'est Clair, j'ai 7. Pourtant j'essaye de l'être. Je diversifie les approches, choisi des exercices "type", répète de façons différentes, utilise divers registres de vocabulaire plus ou moins imagés, varie les couleurs, modifie mes explications, reviens sur des points délicats. Enfin je mets tout en oeuvre pour qu'une notion soit la mieux maîtrisée par les élèves mais c'est visiblement l'échec. Promis je vais encore faire un effort, peut-être voir les chapitres moins en profondeur, plus à la surface. Ah, le souci du détail, la rigueur. Le survol sera désormais mon leitmotiv...

D c'est Disponible, j'ai 1. Pourtant j'arrive 1 h 00 avant le début des cours et pars souvent bien après la fin du dernier sauf obligations personnelles liée aux horaires de garderie. Je vais approfondir ce point, arriver dorénavant 2 h 00 avant le début de mes cours, errer dans les couloirs pendant les récréations, et rester quelques minutes de plus à la fin de chaque cours, sans arriver en retard au suivant. Demain, promis j'essaye.

E c'est Equitable, j'ai 14. Tiens j'essaye de l'être aussi mais là, visiblement j'y parviens. Quelle est ma recette? La même que pour les autres points...

R c'est Respecté, j'ai 7. Pourtant je fais tout pour l'être mais je tente de ne pas punir, de faire que les élèves s'auto-disciplinent, comprennent le respect mutuel. Visiblement il faut aussi que je travaille ce point! Certainement une bonne vague de punitions relèvera cette note.

M c'est Motivé et j'ai 0. C'est bizarre car je pensais vraiment l'être après 1200 notes sur ce blog et sur les maths... visiblement ce n'est pas le cas ! J'ai motivé et inscris ma classe de seconde toute entière au Rallye Mathématiques, je m'occupe de l'atelier Maths bénévolement, j'ai créé ce blog pour dynamiser et modifier quelque peu la vision des mathématiques qu'ont les élèves. Je vais en cours avec le sourire, l'envie d'enseigner et de faire progresser mes élèves. Mais visiblement, la motivation dont il est question ici n'est pas celle-là. Mais pas du tout celle-là!

Dépassées les milliers d'heures d'autoformation sur mon temps personnel, l'actualisation des connaissances, l'introduction des Tices dans mon enseignement. A la poubelle les séjours organisés avec les élèves, ma volonté de tirer le meilleur d'eux-mêmes, la cellule vidéo du lycée. Non simplement, quelques notes au jugé, lancées entre 0 et 20 dont les messages affectifs ne peuvent être détachés, en attendant patiemment les autres.

Mais j'oubliais, moi aussi je peux noter. Je suis maintenant parent d'élève! Tiens, cette institutrice de maternelle qui m'a expédié pour parler à un autre parent. Et celle qui n'a pas levé la tête dans la rue pour me dire bonjour. Et puis celle du primaire que mon fils adorait parce qu'elle ne donnait aucun devoir. Par contre l'autre donnait beaucoup trop de devoirs. Ah oui mais au fait j'oubliais, moi je suis un parent qui préfère que les maîtresses donnent des devoirs, alors je vais inverser les notes des deux maîtresses. Et puis celle qui est toujours en stage, et l'autre trop souvent malade.  Et puis celle qui n'a pas fait partir sa classe en classe de neige, et puis celle dont la voisine m'a dit le plus grand bien, ... Et puis, et puis, etc...

Maintenant, vous savez tout et jusqu'à la prochaine note, je suis l'un des plus mauvais profs de France.

Pour conclure je dirai que globalement Note2be c'est ça pour un prof: des notes entre 4.5 et 20, entre punitions, récompenses, ressentis et fondements avérés, dont la moyenne est censée faire message...

cd2415a4264831f6d42a5943fcf5206b.jpg

En maths, on appelle cela une très forte dispersion autour de la moyenne. J'ai rarement vu un élève avec de tels écarts de notation mais visiblement, selon Note2be cela devrait refléter une vérité inconnue jusqu'alors... Mais moi vous voyez, par souci du respect de l'image des personnes, je ne fais apparaître aucun nom !

Ajout du 25/02/08

Note2be se fait contrôler par la CNIL de 01Net

La décision sur la demande de suspension sera rendue  le 03 Mars

Qu'est-ce qui se cache derrière Note2be ? AgoraVox

Polémique. 8 000 enseignants sont fichés. Le site internet fait scandale La Dépêche.fr


Votez pour cette note

09:37 Publié dans Débats, Infos | Tags : note2be, infos, web 2.0 | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Je vous croyais quand meme plus motivé, surtout en atelier maths....Et puis, pour remonter votre moyenne, il reste toujours le système D: inscrivez vous et notez vous, c'est sans doute ça qui explique des rangées de 20/20 pour certains enseignants...Enfin, de toutes façon si vous dérivez votre note, il en reste pas grand chose...

Écrit par : Simon | 25 février 2008

Répondre à ce commentaire

Certainement, et si je me note, pour ne pas qu'on me reconnaisse, je mettrai une rangée de 19, comme ça , je passerai incognito :)

Écrit par : Olivier Leguay | 25 février 2008

Répondre à ce commentaire

J'ai eu des discussions avec les élèves, qui approuvent le principe du site ("les profs nous notent bien eux, et des moments, on travaille et on se tape une sale note"...)
J'aime bien l'argumentation de P. Meirieu sur ce sujet, on peut la trouver ici:
http://www.meirieu.com/TEXTESDECIRCONSTANCE/merite_enseignants.htm

On n'a pas fini de mesurer les conséquences sociales de telles pratiques...
Je m'étais déjà interrogé depuis quelques temps. En effet, on voyait fleurir des notes partout (dans les émissions de télé, en politique...), fallait bien que cela nous arrive. Je serais curieux de voir ce que la CNIL va pouvoir dire

Écrit par : christophe | 28 février 2008

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas contre le principe comme je l'ai dit dans un précédent article je me suis fait évaluer par mes élèves de façon anonyme sur une vingtaine de points et j'ai fait les moyennes. Sur une centaine de notes et 3 classes 2nde première et Terminale, ma moyenne devait être de 13. Il me semble qu'en sociologie, la "moyenne" est très dépendante du nombre de points étudiés ( Bernard Lahirre vs Bourdieux) et que les résultats peuvent être entièrement opposés selon ce nombre. Je suis contre que mon nom apparaisse avec mon lieu d'exercice et des notations en trop faible nombre pour faire sens. De plus que dire de la notation d'un élève faible en difficultés par exemple en mathématiques? Que je ne suis pas clair ? Que je ne suis pas interessant ? Ou au contraire l'élève qui va sauver son prof avec des 20, quel sens donner à tout cela, de celui qui survole la matière?. Dans un établissement de 600 élèves, comment obtenir suffisamment de notes par prof et par classe pour qu'elle soit significative? Comment réactualiser les informations? La note va-t-elle nous coller à vie ? La note d'un élève dont le volume horaire est de 2 h 00 hebdomadaire dans la matière est le même que celui qui a 5 h 00. A quelle classe appartiennent les élèves qui votent? La transparence qui est qu'un élève sait toujours qui le note n'est plus de mise lorsqu'il s'agit du contraire. Je comprends bien qu'elle ne peut l'être mais cela enlève beaucoup à la portée des résultas.tsMalheureusement si le principe est tout a fait envisageable, ce n'est pas je pense à une société du type Note2be, dont les procédures ne sont pas du tout encadrées à faire ce travail. J'ai fait apparaitre la notation d'un prof. Les notes vont de 1 à 20 pour le même point!!!! Quel est le message. Ceci doit influer sur mes méthodes de travail? Quel sens donner à ces notes en dehors du j'aime, j'aime pas, et cela doit être maintenant notre pain quotidien alors que je lutte de façon personnelle contre une trop grande place de l'affectif sur le thème de l'école!

D'autre part je pense qu'il ne faut pas confondre les notes que l'on donne aux élèves qui font partie de notre mission avec celles opposables des élèves! Ceci est malsain, car il laissse penser à une certaine perversité des personnes qui notent et donc un droit de "riposte", ce qui à mon avis n'est pas sain.

Par exemple, l'élève qui m'a noté m'a mis 1 en disponibilité et 0 en motivation. Ces 2 notes sont à l'opposé de la réalité! Et en tant que prof de maths, je suis censé croire que les autres notes feront plus sens! Des 20 m'auraient tout aussi paru suspects...

En résumé, je suis pour l'évaluation mais pas comme cela, mais bon ce type de truc colle bien à l'air du temps comme tu le dis et ça m'afflige un peu d'en être le témoin et l'acteur. Et si on parlait des revenus publicitaires d'une telle boite.

Moi j'ai fait un sondage sur mon blog et j'ai enlevé la pub car cela génait mes lecteurs... Alors je paye un abonnement pour écrire ce blog! Mais chut, ce n'est pas dans l'air du temps...

Pour conclure, j'aurai préféré un site qui fasse apparaitre les matières des profs et les classes auquelles appartiennent les élèves qui votent. Les informations finales auraient été plus précises et plus utiles, moins diluées. Cela aurait été très certainement moins racolleur (donc potentiellement moins lucratif) mais certainement pédagogiquement plus éfficace et j'aurai cru à une réelle volonté de faire "bouger" le système.

Écrit par : Olivier Leguay | 28 février 2008

Répondre à ce commentaire

Je suis d'accord avec toi sur le sens des notes, et sur le principe d'une évaluation. Il est évident que sous cette forme (celle du site en question), ce n'est pas défendable.

Concernant les revenus publicitaires, il me semble avoir lu que 2 entreprises se sont retirées du site...est-ce par crainte de la décision de justice ?

On a eu des discussions avec les élèves: beaucoup me disent que cela n'a pas une grande importance, que les profs sauront prendre de la distance etc... Je ne suis pas certain de cela, je pense qu'on ne mesure pas encore les conséquences. J'ai lu pendant ces vacances l'excellent ouvrage "Freakonomics" (voir ici: http://www.amazon.fr/Freakonomics-Steven-D-Levitt/dp/2207257967)qui traite de la rémunération des enseignants basée sur la réussite des élèves à travers une expérience menée aux Etats-Unis.Il y a des éléments intéressants à ce sujet.

Écrit par : christophe | 29 février 2008

Répondre à ce commentaire

Pour les pubs, le blog contrenote2be http://contrenote2be.unblog.fr/ contacte directement les annonceurs pour les dissuader. Pour la distance, effectivement, un bref sondage m'a permis de voir autour de moi que si il y a bien distance, la note "message" reste bien là et est bien interprétée, même si l'on connait très bien les limites de ce système. Les 20 sont associés à des sauvetages trop flagrants pour être crédibles et les notes très basses subissent la même interprétation dans l'autre sens... Attendons le 5 mars !

Écrit par : Olivier Leguay | 29 février 2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.